Home / Racisme / La France raciste parle : « marre des nègres et des bougnoules » 1988

La France raciste parle : « marre des nègres et des bougnoules » 1988

En 1988, François Mitterrand termine son premier mandat tandis que la crise économique pèse sur une part de plus en plus importante de la société. De nombreux électeurs, désabusés par la politique, expriment leur mécontentement et n’hésitent pas à stigmatiser l’immigration maghrébine. Pour l’extrême-droite, c’est le début d’une lente ascension.