Home / Racisme / Dans la peau d’un noir : Un blanc découvre l’Allemagne négrophobe

Dans la peau d’un noir : Un blanc découvre l’Allemagne négrophobe

Mis à part des faits qui nous rappellent qu’il ne faut pas s’arrêter à l’exception qui confirme la règle, mais plutôt se concentrer sur norme ultra dominante qui fait du « Racisme d’Etat » en général (et de la négrophobie en particulier) un système de pensée influant subjectivement sur notre conception des choses ; une majorité d’entre nous s’attachera sans doute à dire que ce documentaire engagé ne prouve rien… et que ce « blanc » est « dommageablement » tombé sur les mauvaises personnes, au mauvais moment, et nanani et nanana ! Mais nous concernant, ce n’est pas cette expérience individuelle qui nous apporte la preuve que la #négrophobie existe bel et bien structurellement et institutionnellement (entre autres Racismes d’Etat), mais ce sont les crimes contre l’humanité que constituent l’esclavage-négrier-occidentalo-chrétien et la (néo)colonisation (qu’elle se manifeste sous forme d’apartheid, de ségrégation, de départementalisation, territorialisation ou autre), où enfin la neurocolonisation (qui colonise nos esprits par le biais de systèmes éducatifs tels que l’éducation nationale/coloniale, les médias de masse… qui nous programment invisiblement à nous passer nous-mêmes les chaînes de la colonisation autour du cou). Si la malhonnêteté intellectuelle de certain.e.s les poussent encore à réfuter ses éléments de preuves incontestables, alors nous ne pouvons plus rien pour eux/elles, tant il est impossible de faire voir la lumière à un.e aveugle qui se complet dans son aveuglement. Ce faisant, Nous poursuivrons notre combat pour la quête d’une justice véritable avec celles et ceux qui ont encore le courage d’ouvrir les yeux conscient.e.s que : La #négrophobie est avant tout une arme (néo/neuro)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom ! Raison pour laquelle, il nous faut donc nous armer jusqu’aux dents pour pouvoir la combattre !