Converti à l’islam à Toulon où son talent éclata au grand jour, il est le premier joueur musulman à avoir intégré les célèbres All Blacks. Rugbyman au grand coeur, il a ému les foules en 2015, lors d’une belle séquence émotion.

Approché par un jeune fan, heureux de la victoire des All Blacks à la Coupe du monde de rugby, il lui a offert sa médaille en le prenant affectueusement dans ses bras. Sonny Bill Williams reste fidèle à son éthique musulmane en toutes circonstances. Il a caché, sur son maillot, le logo de la banque de Nouvelle-Zélande, jugé contraire à ses principes.Surpris par l’hostilité du Premier ministre et l’ampleur de la polémique, il n’a pas fléchi, s’appuyant sur la clause de conscience mentionnée dans son contrat. Heureusement, la fédération néo-zélandaise de rugby a fait bloc derrière lui. Sonny Bill Williams fait à nouveau vibrer les stades, sous un maillot « islamiquement correct »

Please follow and like us: