Home / Racisme / La sexploitation négrocratique de la femme blanche : un racisme ultra-tabou

La sexploitation négrocratique de la femme blanche : un racisme ultra-tabou

Totalement passé sous silence par l’unilatéralisme hélas dominant des conservateurs,trices anti-blancs, le suprémacisme noir (et même le négrocentrisme) sur le plan sexuel de la majorité actuelle des femmes blanches est assurément le racisme le plus tabou qui soit et pour cause, il constitue le principal pilier pour ne pas dire l’assurance survie de l’hégémonie négrocratique qui ne pourrait tenir sans. C’est pourquoi il est non seulement insidieusement cultivé mais sans cesse exacerbé par tout un culte de la nymphomanie négrophile sournoisement grimée en antiracisme et en préférence comme une autre. Il convient donc de faire lumière sur cette réalité voulue ignorée se trouvant en coulisses du théâtre des calimeros et des tartufes de l’antiracisme officiel servant de cache-racisme.

lien vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=2hNb6RMgkBw

 

autre lien :