Home / Team Hlib / Il l’a force à baiser (= un viol) et ensuite il la balaye

Il l’a force à baiser (= un viol) et ensuite il la balaye

Quand elle ne veut plus baiser, il l’a frappe comme une chienne cette pute de beurette à khel.
Bien fait pour sa gueule, elle n’avait qu’à ne pas trainer avec les khels. C’est mérité !

 

Voici ses coordonnées :