Home / Racisme / Attentat terroriste d’extrême droite contre des musulmans déjoué

Attentat terroriste d’extrême droite contre des musulmans déjoué

Les terroristes islamophobes prévoyaient selon la police d’assassiner des femmes musulmanes, des imams et d’empoisonner les rayons halal pour faire des centaines de victimes …

Vous remarquerez que ça ne passe pas en boucle sur BFM ou les grands médias, que ni les politiques et encore moins Macron n’ont réagi.
On a pas demandé aux islamophobes notoires, aux nationalistes, ou aux chrétiens de sortir dans la rue pour condamner et se démarquer de ces terroristes islamophobes qui se réclament patriotes et chrétiens.

Il existe une liste d’imams qui devaient être assassinés par ce groupe … aucun n’a été alerté par les services pourtant le site de ces terroristes est encore en ligne et fournit encore des consignes.

Les idéologues islamophobes cités par ce groupe terroriste islamophobe comme Conversano , Jean Robin ou Riposte Laïque n’ont pas subi d’interrogatoire de police … la presse française ne les cite pas.

Les membres des milieux islamophobes n’ont pas subi de perquisitions de masse ou d’assignations a résidence.
Quand le ministère de l’intérieur a communiqué sur ce groupe il n’a pas une fois utilisé les mots islamophobie ou terrorisme …

On vous invite donc à vous rappeler que quand un enfant juif a dit avoir subi un croche pied, les médias, les politiques et le président lui même sont tous montés au créneau immédiatement.
On vous rappelle aussi qu’à chaque attentat on vous a appliqué la responsabilité collective en vous demandant de vous désolidariser, en perquisitionnant des milliers d’innocents parce que musulmans et en profanant vos mosquées.

Tout ça pour rien. Mais combien de vies détruites …

Personnellement nous ne souhaitons ce traitement d’exception à personne, pas même à nos ennemis islamophobes.
Nous ne souhaitons pas non plus que d’autres communautés soient stigmatisées ou agressées pour leur apparence.
Nous nous demandons juste si l’état français nous considère comme des citoyens à part entière ou non ?
Car force est de constater que la propagande islamophobe qui a mené à la création de ce groupe terroriste vient d’en haut.

Ce deux poids deux mesures permanents, cette islamophobie d’État, cette montée entretenue des tensions et cette haine distillée des musulmans ont un vecteur principal commun :

les élites politiques et médiatiques françaises.